L’allaitement maternel
L’esprit, le cœur et le corps de chaque enfant contiennent dès le début le programme de son développement
11 avril 2016
Sachez demander sans donner d’ordre
11 avril 2016

Remplacez le « peut-tu? » par « veux-tu? »

En formulant vos requêtes, veillez à employer les mots « Veux-tu ? » ou « Voudrais-tu ?» à la place de « Peux-tu ? » ou « Pourrais-tu ? ». « Tu veux bien ? » fonctionne à merveille, tandis que les dérivés du verbe pouvoir sont sources de confusions et de résistance. Lorsque vous dites : « Tu veux bien ranger ta chambre ? » vous lui demandez de faire quelque chose. Tandis que la question : « pourrais-tu ranger ta chambre ? » est plus de l’ordre de la compétence. Elle revient à dire : « Es-tu capable de ranger cette chambre ? » Pour obtenir la coopération de votre enfant, vous devrez être tout à fait clairs et précis en formulant vos demandes. La première règle sera d’exprimer votre requête de manière à ce qu’elle induise l’idée de coopération.

Il n’y a aucun problème à dire « est-ce que tu peux ranger ta chambre ? » si votre question porte effectivement sur la compétence de l’enfant. Mais si votre intention est de l’amener à faire quelque chose, soyez plus directs. La plupart du temps, ce « Peux-tu ? » s’apparente à un ordre empreint d’une certaine gêne. En outre, il ne fait souvent que reproduire machinalement les « Peux-tu ? » que le parent a lui-même connu enfant. Si cette nuance entre vouloir et pouvoir peut paraître anecdotique, sachez qu’elle fait toute la différence quand il s’agit de stimuler la volonté coopérative de votre progéniture.

La grossesse, c’est que du bonheur ! vous trouverez ici tous les infos nécessaires; la grossesse, c’est que du bonheur !

Lire les articles suivants :

Comments are closed.