couches naissance taille 1
Accoucher par les reins
3 mars 2016
Baby dry pampers
Les bons mouvements au quotidien
3 mars 2016

Les anesthésies douces

couches pour bebe 3 a 6 kg

Mis à part l’anesthésies général et la péridurale, il existe d’autres moyens de lutter contre la douleur.

L’anesthésie par inhalation

On peut y avoir recours lorsque la mère a bien établi le rythme des contractions. 30 secondes avant la contraction, elle applique sur sa bouche et sur son nez un masque lui apportant un mélange de produits analgésiques (du protoxyde d’azote mélangé à de l’oxygène). Les contractions deviennent ainsi moins douloureuses. Cette méthode peut être aussi d’une grande efficacité en cas d’épisiotomie.

La tensthérapie

Il existe un petit appareil, le Tens, tout juste plus gros qu’une boîte d’allumettes. Son action s’appuie sur les recherches faites sur la transmission de la douleur. Elle consiste à stimuler électriquement certaines fibres nerveuses à travers la peau avec un courant dont la fréquence est inférieure à 100 Hz. Les électrodes du Tens, utilisées pour combattre les douleurs lombaires, sont installées dans le dos de la patiente au niveau même où elles se manifestent. Ces douleurs étant assez superficielles, la stimulation électrique est très efficace. La méthode semble plus fiable pour les femmes ayant déjà accouché. A la seconde naissance, elles connaissent leur corps, savent comment il va réagir et peuvent mesurer l’aide d’un tel appareil. Les médecins affirment que l’efficacité de cette technique est bien meilleure si la patiente règle elle-même l’intensité et l’amplitude de l’impulsion électrique. S’il lui est possible de contrôler le fonctionnement de l’appareil lorsque les contractions sont encore bien supportées, mieux vaut que la sage-femme, l’anesthésiste ou l’accoucheur prenne le relais au moment des contractions les plus fortes. En effet, les futures mamans se contrôlent alors moins bien et sont incapables d’une manipulation fine de l’appareil. Ajoutons que si l’accouchement, pour des raisons techniques, ne peut se faire naturellement, l’électrostimulation peut alors s’interrompre à tout moment.

La réflexothérapie lombaire

Elle est surtout efficace pour les mères accouchant « par les reins ». La méthode consiste à injecter de l’eau distillée mélangée à un anesthésique local, à la jonction du bord inférieur de la dernière côte et de la masse musculaire lombaire. Cette injection ne perturbe pas les contractions qui, elles, restent douloureuses. Seules les douleurs lombaires disparaissent au moins pour une heure. Au besoin, l’injection peut être renouvelée.

Les couches Pampers New Baby Sensitive pour les bébés 3 à 6 kg, la meilleure protection Pampers pour la peau délicate de votre bébé.

Vous aimerez aussi :

Comments are closed.