Le nombre élevé des repas qu’un bébé prend en une journée entraîné avec la personne qui les donne (la maman) ce qu’on pourrait appeler une fréquentation assidue. Aussi il est important que les rapports qui se tissent à cette occasion entre le bébé et sa maman soient aussi bons que possibles. Dans un allaitement bien établi, tout se dispose au mieux pour satisfaire les deux partenaires.

  • la maman : libérée de tout souci d’horaires et de dosage, a une perception physique de la demande puis de la satisfaction de son bébé. Les cris qui appellent une tétée. le calme et le relâchement qui s’ensuit, la croissance chaque jour constatée, sont autant de preuves du lien biologique qui continue d’exister après la naissance.
  • Peur le bébé : Les conditions d’alimentation sont optimale. Les tétées ne peuvent être prises que dans les bras, dans une position correcte en contact étroit avec sa mère.

De plus, la liberté relative permise par l’allaitement au sein donne au nouveau-né une satisfaction immédiate de ses besoins qui se manifestent de façon irrégulière au tour début quand il n’a pas encore trouvé son rythme. Cette disponibilité permanente et immédiate évite les frustrations constantes provoquées par une alimentation mal dirigée, responsable de séances de cris qui, répétés au cours de la journée et de la nuit, finissent par troubler l’atmosphère familiale et en même temps la relation qui s’établit entre la mère et l’enfant.

Les couches dodot sont plus absorbantes que les autres marques, et sa formule, naissance est vraiment bien adapté aux bébés.

Articles associés

25 mai 2016
Couches dodot

La façon de donner cet aliment

Le nombre élevé des repas qu’un bébé prend en une journée entraîné avec la personne qui les donne (la maman) ce qu’on pourrait appeler une fréquentation assidue. […]