achats de couche en gros
L’école à deux ans
9 février 2016
Pampers prenium pas cher
Usage des antibiotiques et santé publique
16 février 2016

Le voyage en voiture

bons de réductions couches pampers

« Papa, c’est quand qu’on arrive? », soupire une petite voix à l’arrière de la voiture, alors que vous venez tout juste de passer la Porte d’Orléans… Et vous songez avec inquiétude qu’il vous reste encore huit cents kilomètres à parcourir sans parler de la chaleur et des embouteillages. Occuper ses jeunes enfants pendant de longs trajets en voiture doit être l’un des soucis principaux des parents, tout de suite après la sécurité et l’intendance. Passons donc rapidement ces trois points en revue.

 

La sécurité

Votre enfant doit obligatoirement voyager dans un siège-auto homologué, puis dans un siège rehaussé, et être retenu par sa ceinture de sécurité. Vous devez être absolument intransigeante là-dessus. Il l’acceptera d’autant mieux que vous donnerez vous-même l’exemple.

On voit encore trop, aujourd’hui, malgré les informations et les interdictions, d’enfants qui voyagent assis sur le siège avant, ou à l’arrière mais sur les genoux d’un adulte, ou simplement sans ceinture. Quand on connaît les risques encourus, le nombre d’enfants blessés ou tués chaque année sur la route, la violence de l’impact, en cas de choc, d’un petit crâne d’enfant sur le pare-brise, on comprend que ces comportements sont inadmissibles. Ils sont de plus, depuis peu, contraires à la loi.

Pour la sécurité des enfants, il est recommandé:

  • de bloquer le système de sécurité des portières arrière du véhi­cule de façon que l’enfant ne puisse les ouvrir de l’intérieur;
  • de ne pas déposer d’objets lourds ou tranchants sur la plage arrière;
  • de ne pas trop baisser les vitres arrière afin que les petits bras n’aient pas la possibilité de s’y glisser;
  • d’enfermer les animaux dans un panier spécial ou de les isoler du conducteur avec un filet;
  • de faire des pauses régulières où chacun se détend et se dégourdit les jambes.

L’intendance

Le trajet se passera bien si vous le préparez correctement. Certains préféreront rouler de nuit, afin que les enfants dorment et qu’il y ait moins de monde sur la route. Dans tous les cas, il est important d’étudier la meilleure heure de départ et les lieux d’étape.

  • Parmi les provisions à emporter il ne faut pas oublier les couches si nécessaire, de l’eau fraîche en bouteille isotherme, des mouchoirs en papier, des sacs en plastique, de la nourriture facile à grignoter (fromage en cubes, fruits en morceaux, fruits secs, biscuits, etc.).
  • Si la route tourne, attention à la nausée: les enfants ne prévien­nent pas toujours. En cas d’attente dans la voiture, prévoyez de pouvoir lutter contre les coups de chaleur ou, au contraire, contre les effets du froid.

 

Occuper son enfant

De jour; le problème essentiel pour l’enfant de cet âge est de devoir rester immobile des heures. Vous pouvez l’y aider là encore, à condition de vous y prendre à l’avance.

Voici quelques idées.

  • Permettez à votre enfant d’emmener ses jouets favoris avec lui. Attention: si le conducteur est seul avec l’enfant dans la voiture, il est bon de penser à attacher ces jouets (ainsi que le « doudou ») avec une ficelle fixée à son siège afin qu’il puisse les « hisser » seul s’il les fait tomber.
  • Emmenez des cassettes de comptines et d’histoires à écouter. Choisissez de préférence celles qu’il connaît déjà et aura plaisir à « réécouter ».
  • Si vous avez prévu d’emporter son propre oreiller votre enfant acceptera plus facilement le principe d’une petite sieste.
  • Prévoyez de petits jouets bien emballés à offrir un à un. Mais également, si cela l’intéresse, un gros catalogue à feuilleter; une poupée, ou toutes choses pouvant renouveler son intérêt.
  • Profitez de ce temps où vous êtes « coincés » ensemble pour bavarder; jouer avec votre enfant et l’intéresser à ce qu’il voit. Nombreux sont les jeux de mots, les activités d’éveil et les découvertes qui peuvent être faits lors d’un voyage en voiture. Il serait dommage de se limiter à « compte toutes les voitures blanches que l’on croise »!

 

Vous êtes des jeunes parents et voulez-vous économiser sur vos prochains achats de couches, découvrez nos bons de réductions couches pampers.

Je vous conseille vivement de lire:

Comments are closed.